06 décembre 2016

Piriac : rue de l 'échapée et Castel Rado

La rue neuve n’existant pas encore, Castel Rado communiquait avec le bourg que par une «  échappée » c"est la seule explication plausible que nous ayons. le Castel Rado (1626), situé au n° 2 rue Neuve. Propriété au XVIIème siècle du chevalier Rado du Matz ; vieille noblesse bretonne. , la mansarde du Castel Rado situé du côté de la petit ruelle est surmontéé d'un saumon et  d'une équerre emblème d'une loge maçonnique car dès 1774, une loge "La parfaite Fraternité" existait au Croisic Jean Rado de Launay... [Lire la suite]
Posté par penestinpiriac à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 décembre 2016

Piriac : impasse du Bois d'amour

LE BOIS D' AMOUR DE PIRIAC ref  Pen kiriak n° 65 Pour les passants actuels, c'est un lotissement avec quelques arbres. Mais au début du siiècle on n'arrachait pas les arbres, on les palntait, comme nous le rappelle l'Abbé Coyaud dans son bulletin paroissial du 27 avril 1941. Vous connaissez le " Bois d'Amour" de chez nous ? Il avait son charme... En quittant la route du sémaphore, place du commandant Vincent, vous preniez la route à droire qui descend en serpentant vers la plage du Closillot, vous aviez à gauche de... [Lire la suite]
Posté par penestinpiriac à 14:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 décembre 2016

Piriac : rue de la centenaire

      C'etait une femme de caractère, intelligente et bosseuse !       INTREPIDE GRAND-MERE : en 1944-1945 : Les Piriacais privés d'accès aux plages sauf à braver les interdits Une grand'mère brave les interdits : Madame Adèle Lagré-Bourbin a pris le risque d'aller, à 78 ans, pêcher à marée basse, comme avant, malgré les barrières de barbelés ! Ses chers coquiliages lui manquent : moules. berniques. palourdes et couteaux. Elle a donc l'idée d'emprunter le " touc", grande... [Lire la suite]
Posté par penestinpiriac à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Piriac: rue des cap- horniers

Anciennement «  chemin du Lehn » et dans les années 50 la municipalité changea les noms des chemins en noms de rues ; c’est ainsi que ce chemin pris le nom de "rue des cap-horniers" évoquant le fait que deux des villas situées devant la plage avaient été construites et habitées par deux capitaines au long cours qui avaient passé ce cap à la voile : Jean Lalande et Emile Baron. Bon nombre de piriacais se sont lancés dans cette grande aventure qu’était le doublement du Cap Horn : le plus célèbre d’entre eux,... [Lire la suite]
Posté par penestinpiriac à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Piriac : place de la chope

La première boulangerie de Piriac y fut construite ; c’était la boulangerie qu’admirait Léon Daudet enfant et avec  une « échoppe » elle  faisait de cette petite place le centre commercial du pays. Comment allait-elle devenir la place de « la chope » ? chope comme shop en anglais ? D’apres Monsieur Duquesnel, « l’échoppe était une petite boutique en planche ordinairement en appentis » Un acte juridique retrouvé à Bordeaux précise : «  Qu’il soit  permis de bâtir... [Lire la suite]
Posté par penestinpiriac à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2016

Piriac : rue des Huguenots

 Labbé Letertre nous dit que :"Cette rue évoque,au coeur même du bourg, l'un des moments les plus tragiques et les plus lamentables de l'Histoire de France et de Piriac. Ce nom de " Huguenot" devenu célèbre désigne de façon générale les Protestants.Cette rue était habitée principalement par des protestants et la chapelle Sainte Marie était le lieu de leur culte ; il subsiste encore aujourd'hui un joli porche. En 1573 cette chapelle gothique était déjà une ruine. Piriac connut les luttes religieuses,en pleine terre catholique :... [Lire la suite]
Posté par penestinpiriac à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2016

Piriac : la venelle du Sourd

La venelle du Sourd proviendrait d'un nom de famille Le Sourd qui au XVIII ème siècle habitait Piriac pour la construction du  môle de Piriac, un principal ouvrier, tailleur de pierre,  s'appelait Charles Le Sourd.     la maison de cette venelle, est appelée " maison du juif" car une étoile de David y est représentée., Selon l'abbé Letertre Monsieur DUSSOURD y habitait.  Mais Il s'agit peut-être de celle d'un marchand car l'étoile est entourée de gerbes de blé
Posté par penestinpiriac à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2016

Piriac : avenue du CASTELLI

La pointe du Castelli à Piriac est, avec la pointe du Croisic, l’extrème avancée à l’ouest du département.     Le nom de «  castelli » ne vient pas du latin mais du breton « Kastellik » ou « castellic » , le petit château, donné à cet éperon de mer et prononcé Castelli tout comme « piria » à l’époque et jusqu’en 1900. Mais ce nom ne semble remonter qu’au 15e ou au 16e siècle. Il serait alors contemporain  du château de Kerjean ( Kastel Pyriac ou château Pyriac sur les cartes... [Lire la suite]
Posté par penestinpiriac à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2016

Piriac : rue Emile Zola

Sur les conseils de Daudet, Emile Zola vint à Piriac dans «  un trou perdu  au bout du monde », fuyant la polémique crée par la sortie de GERMINAL. Plutôt gourmand et même gourmet, il ne se priva pas de faire une cure de coquillages, découvrant des bancs d’oursins, de clovisses et d’arapèdes ( berniques), autant de plaisirs lui rappelant sa Provence. L’éditeur Georges Charpentier, qui l’accompagnait, évoque «  ce nerveux les doigts si tremblants de bonheur quand il avait des palourdes à déjeuner, qu’il ne pouvait... [Lire la suite]
Posté par penestinpiriac à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2016

Piriac : avenue Alphonse DAUDET<

Alphonse Daudet séjournant à l’hôtel des Bains, devenu l’hötel de la pointe puis aujourd’hui « la vigie », découvrit en 1874 et 1875 un véritable enchantement : «  On en peut vraiment rien trouver de plus délicieux, de plus retiré, que ce petit village perdu au milieu des rochers, intéressant par son double côté marin et pastoral ». Il a connu la place de Piriac avec « un cimetière gai et charmant » entourant l’église à la manière bretonne, son mur bas, ses bancs de pierre croulants, ses croix et... [Lire la suite]
Posté par penestinpiriac à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]