LE BOIS D' AMOUR DE PIRIAC

ref  Pen kiriak n° 65

Pour les passants actuels, c'est un lotissement avec quelques arbres.

entrée privée du lotissement bois d'amour

Mais au début du siiècle on n'arrachait pas les arbres, on les palntait, comme nous le rappelle l'Abbé Coyaud dans son bulletin paroissial du 27 avril 1941.

Vous connaissez le " Bois d'Amour" de chez nous ? Il avait son charme... En quittant la route du sémaphore, place du commandant Vincent, vous preniez la route à droire qui descend en serpentant vers la plage du Closillot, vous aviez à gauche de nombreux chalets nichés dans la verdure, et puis, au dernier détour, vous arriviez en plein Bois d'Amour que peutêtre certains d'entre vous ont eu la chance de connaître.

(Personnement, Marie-José Filiu) je me souviens des kermesses qui y étaient organisées dans les années 50!je n'ai helas aucune photo de cette époque)

Le cyclone de la mi-novembre a renversé la plupart des arbres qui formaient sa parure : beaucoup sont tombésles racines en l'air, beaucoup ont du être sciés au ras du sol, sans compter que d'autes mains, Hélas! ont complété la sinistre besogne !!!! lamentable !

Il est assez rare de trouver de belles plnatations d'arbres enbordure de mer près d'une pointe (Castelli) balayée par les vents du large. Nous devons notre "Bois d'Amour" à Monsieur RIONDEL, jadis propriétaire de la villa Castelli.

Pendant les hivers 1901-1902 l'équipage de son bâteau " le Trihouart "n'avait pas grand chose à faire. Pour occuper ses matelots, M. RIONDEL, sous la directio du capitaine Jean LALANDE, fit planter des lambertinias, pins arities, tamaris.... sur les 2500 m de terrain qui entouraient la villa. Ce fut une opération laborieuse et délicate, à laquelle prêtèrent leurs concours Guillaume BOURSE de KERVIN et beaucoup d'autres marins. semis de graines, jeunes plants en mis en pots puis plantés.. il y a qune quarantaine d'années écrit l'abbé Coyaud en  1941 !!!!!