photo mesquer 005

Si le préfixe «sor» que l’on retrouve également dans le «Sorguy» (étier issu avec le «Conguy» de l’étier de Kercabellec) reste une énigme, le suffixe «loc’h» emprunté au breton désignerait un «Étang côtier saumâtre». Sorloge proposé par certains, comme faisant référence à une salorge parait être une hypothèse bien hasardeuse.

La baie de Sorloc’h accueille en journée des baigneurs toujours plus nombreux et le soir, le «petit caboulot» dominant la plage, fait salle comble... Mais savent-ils tous ces usagers nocturnes que dans les années 20, il existait une guinguette installée dans un chalet en bois situé à l’entrée de l’actuel GCU et qui fut détruite par un incendie en 1935.